Les rues de Phnom Penh

Aujourd’hui je vous propose une petite balade à pieds dans la ville, Cricri à préféré resté dans un bar de la ville, non pas pour se saouler mais pour se désaltérer la balade du marché russes ce matin, dur dur.
La marche à pieds reste quand même le meilleur moyen de sentir  battre le pouls de la ville. 
Pourtant la promenade à pied n’est pas toujours agréable lorsque les trottoirs sont défectueux ou que les passages piétons ne sont là que pour le décor.
Toutefois, il s’agit du meilleur moyen de découvrir la vie locale et ses habitants.
Prêt pour une petite balade en photo ?

Si l’on voit beaucoup de voitures à Phnom Penh, le scooter ou la mob reste le moyen de transport principal

Les tuk-tuk en tout genres sont très présents dans les rues de Phnom Penh. Avant de monter, les négociations vont bon train

Beaucoup de marchands transportent la nourriture, ou bouge leurs stants grâce à leur scooter

Et tu en veux des scooters.

Et des vélos en bambou et des hôtels décorés.

A Phnom Penh , le pyjama est porté bien différemment, et même indifféremment. En effet les femmes khmère sortent en pyjama à n’importe quelle heure de la journée et en n’importe quel lieu: au marché, dans la rue, et même au restaurant, le pyjama remplaçant alors le tailleur!

Les coiffeurs ou barbier proposent un rasage complet pour, 0.5 ou 2 dollar(s) suivant le commerce

Garage & Mécano

Un peu d’essence

D’électricité (écrit en français)

Au Cambodge, on peut être moine pour une période limitée.

Danse et sport sur le quai.

Les enfants

Il est intéressant de s’enfoncer dans les quartiers qui ne sont pas touristiques et d’observer les locaux dans leur quotidien.

Sauvé Cricri est de retour

Leave a Reply