8) villages

Lieux insolites en France

« Si votre soif d’aventure est aussi insatiable que la nôtre, alors vous devez sûrement passer vos vacances à explorer les merveilles cachées de la France. Attachez vos ceintures, car nous avons préparé une liste spéciale pour vous faire vivre un voyage pas comme les autres à travers l’Hexagone. Êtes-vous prêt à vous joindre à nous pour cette incroyable aventure ? »


À la Découverte du Village Emmaüs Lescar-Pau.

Imaginez un lieu où le temps ralentit, où la frénésie de la vie quotidienne s’apaise, et où l’esprit de communauté prend le dessus.
Bienvenue au Village Emmaüs Lescar-Pau, un véritable havre de paix et de solidarité, où chaque coin raconte une histoire et chaque sourire est un acte de bienveillance.
Au cœur de la magnifique région de Pau, ce Village Emmaüs est bien plus qu’une simple destination. C’est une expérience, un voyage dans un monde où la solidarité et l’humanité sont au cœur de tout. Vous pouvez sentir l’esprit de partage et de soutien dès votre arrivée.
En savoir plus


Le « Musée Spiktri Street Art Universe »:

« Situé à Ferrals-les-Corbières est un endroit absolument captivant et unique en son genre. Une ancienne cave coopérative transformée en une base street art dédiée au recyclage, où plus de 2 500 œuvres d’art sont exposées, est une proposition qui suscite incontestablement la curiosité et l’enthousiasme.
Ce lieu offre une opportunité exceptionnelle de plonger dans un multivers surréaliste, façonné par l’artiste Spiktri, avec l’aide du graffeur Azba et de la Gangsea Team. Il promet une aventure artistique inoubliable, où le street art et l’art du recyclage se rejoignent pour créer un mélange fascinant d’émotions, de réflexion et de créativité.
Les 2,5 kilomètres de galerie à travers cette ancienne cave coopérative viticole sont une toile géante qui ne manque pas de nous impressionner et de nous inspirer. C’est un endroit où l’art provoque des émotions, du questionnement et de la contemplation, un espace où on est transporté dans un monde artistique surprenant.
Si vous êtes amateur d’art moderne, de street art, ou simplement à la recherche d’une expérience culturelle mémorable, « Le « Musée Spiktri Street Art Universe » » semble être un lieu à ne pas manquer. C’est l’occasion de vivre une immersion artistique inoubliable et de découvrir comment l’art peut transcender les frontières de l’expression créative. »


La maison de celle qui peint à Roquevaire.

« Au détour des ruelles paisibles de Roquevaire, un trésor artistique bien caché attend d’être découvert. Vous entrez dans le monde fascinant de l’art singulier, où la créativité n’a pas de limites et l’expression artistique se fond harmonieusement avec la vie quotidienne.
Danielle Jacqui, une artiste emblématique de ce mouvement, a fait de sa maison un musée habité unique en son genre. Dès que vous pénétrez dans ce lieu hors du commun, vous êtes accueilli par une explosion de couleurs, de formes et de détails artistiques. Chaque coin de la maison respire la créativité et l’originalité.
Vous vous surprenez à parcourir les pièces, les couloirs et les jardins avec des yeux grands ouverts, émerveillés par la transformation magique de chaque espace. Des peintures murales aux sculptures, en passant par d’étonnantes installations artistiques, l’art de Danielle Jacqui fusionne avec l’architecture et l’environnement.
Le musée habité de Roquevaire est bien plus qu’une simple galerie d’art. C’est une immersion totale dans l’univers d’une artiste qui a consacré sa vie à l’expression artistique. Vous pouvez presque sentir la passion et la créativité palpiter dans l’air.
Au fil de votre visite, vous vous perdez dans un labyrinthe artistique où l’art brut devient une expérience sensorielle. Danielle Jacqui a fait de sa maison un véritable chef-d’œuvre vivant, une œuvre d’art en perpétuelle évolution.
Pour les amateurs d’art et d’expériences uniques, la maison-musée de Danielle Jacqui à Roquevaire est un incontournable. C’est une invitation à laisser libre cours à votre imagination, à vous perdre dans l’art singulier et à découvrir un trésor artistique hors du commun. Une visite de ce lieu insolite nous laisse une empreinte indélébile et vous fait voir l’art sous un tout nouvel angle. Ne manquez pas l’opportunité de vous perdre dans ce monde artistique fantastique à Roquevaire. »


Utopix

« En 1974, Jo, un peintre et sculpteur, rencontre Dominique. Ensemble, ils rêvent de construire un habitat unique, aux formes organiques, quelque part dans le « désert » français. En 1979, ils achètent 11 hectares de terre en Lozère sur le causse de Sauveterre qui offre des paysages tout à fait uniques, magnifiques, presque lunaires et commencent à donner vie à leur rêve.
Le couple s’installe, obtient un permis de construire en 1978, et, au printemps 1979, Jo commence à ériger la première coupole de ce qui deviendra le palais idéal.
Les années passent, de 1979 à 1988, Jo travaille à temps plein, construisant des « igloos » en parpaings, qu’il recouvre de pierres. Pendant ce temps, Dominique gère les finances et élève leurs enfants.
En 1988, la famille Pillet achète une petite maison à Mende, non loin des igloos. Leur famille s’agrandit avec la naissance de Sylvain en 1990. Les igloos attirent de plus en plus de curieux et attirent l’attention des médias.
En 1993, Jo décide de transformer le site en une attraction touristique. Il reprend les travaux à plein temps, clôture le terrain, et l’entrée devient payante. L’année suivante, le site est baptisé « UTOPIX ».
Jo continue à créer des œuvres, y compris un parc de jeux, des sculptures et même un dinosaure de pierre, tout en ouvrant une partie de la maison à la visite. Utopix devient ainsi à la fois une maison, une sculpture, un musée (avec des peintures, des dessins et des sculptures de Jo), et un lieu de divertissement.
Les enfants de la famille Pillet suivent également les traces créatives de leurs parents. L’histoire d’Utopix est un témoignage de détermination, de créativité et d’une passion pour l’art et l’architecture, tout en restant un lieu unique et atypique au cœur de la Lozère. »


Le palais du Facteur Cheval.

« Préparez-vous à un voyage sensationnel, non pas au Cambodge, mais en plein cœur de notre belle France, où se trouve le Palais Idéal du Facteur Cheval. Ce chef-d’œuvre vous transportera dans un monde irréel, créé de toutes pièces par un homme extraordinaire, Monsieur Ferdinand Cheval. Imaginez, cela lui a pris pas moins de 33 années pour ériger ce palais unique, qui puise son inspiration à la fois dans la nature environnante et les cartes postales lointaines. Il faut une détermination inébranlable pour mener à bien un tel projet.
Chaque coin de ce palais est une véritable merveille, avec des sculptures et des détails qui vous rappelleront des contrées lointaines, même si vous n’avez jamais quitté la France. En vous promenant à travers ses allées et ses recoins, vous découvrirez des reconstitutions de temples dignes d’Angkor Wat et bien d’autres surprises qui éveilleront votre sens de l’émerveillement.
Le Palais Idéal du Facteur Cheval est bien plus qu’une simple attraction touristique ; c’est un hommage à la passion, à la créativité et à la persévérance. C’est une destination incontournable pour quiconque cherche à s’émerveiller devant l’extraordinaire capacité de l’esprit humain à créer des merveilles, même au cœur de la campagne française. Alors, préparez-vous pour une expérience qui vous laissera sans voix et pour un voyage inoubliable dans un coin insolite de notre belle France. »


La Demeure du Chaos.

« Vous connaissez le Musée de l’Organe, qui est également connu sous le nom de « La Demeure du Chaos ». Il s’agit d’un lieu artistique et controversé situé à Saint-Romain-au-Mont-d’Or, en France. Ce musée est le résultat de l’œuvre de l’artiste Thierry Ehrmann, qui a transformé sa maison en une installation artistique en constante évolution.
La Demeure du Chaos est célèbre pour son esthétique chaotique, ses œuvres d’art provocantes et son architecture délibérément discordante. Le lieu a suscité des débats juridiques sur sa légalité en tant que musée d’art contemporain, car il présente un contraste frappant avec les maisons traditionnelles de la région.
Ce musée unique est devenu une destination pour les amateurs d’art contemporain et d’art expérimental, attirant l’attention de visiteurs du monde entier en raison de son caractère atypique et de ses expositions audacieuses. »


Le musée La Fabuloserie :

« Connaissez vous le musée La Fabuloserie ? Il s’agit d’un musée d’art brut situé à Dicy, dans le département de l’Yonne. Je considère le musée La Fabuloserie comme un lieu insolite en raison de sa collection unique d’art brut et d’œuvres d’artistes autodidactes.
L’art brut se caractérise par la création artistique en dehors des normes culturelles et artistiques traditionnelles. Les œuvres présentées à La Fabuloserie sont le fruit de créateurs marginaux, souvent en marge de la société, qui ont créé des œuvres d’art originales et expressives.
Le musée lui-même est également inhabituel, avec un jardin de sculptures présentant des installations artistiques étonnantes. La Fabuloserie est un endroit où vous pouvez admirer des créations artistiques qui sortent des sentiers battus et où vous pouvez explorer l’extraordinaire diversité de l’art brut. »


La Pagode de Moissy-Cramayel« 

Imaginez-vous soudainement transporté à Bangkok en plein cœur de la Seine-et-Marne, à quelques pas de la majestueuse Paris. C’est la sensation que vous vivrez en franchissant les portes du domaine de Lugny à Moissy-Cramayel. Toutefois, le château niché au fond de la cour vous rappellera que vous n’avez jamais quitté la terre française. Transformé en une authentique pagode par l’association internationale thaïe des bouddhistes en France, cet endroit abrite aujourd’hui des temples, des cimetières bouddhistes, et le clou du spectacle : d’incroyables stands de street food thaïe (pour le bonheur de vos papilles !). Si vous êtes en quête d’une expérience véritablement insolite en France, c’est un passage obligé ! »


Maison Picassiette.

« Dans cette maison extraordinaire, chaque coin et recoin est une œuvre d’art, de la décoration des murs au mobilier. Les couleurs éclatantes envahissent chaque passage et les petites cours, créant un voyage visuel captivant d’un espace à l’autre. Une visite dans cette demeure insolite suspend le temps, vous incitant à vous perdre dans chaque détail des magnifiques mosaïques.
Puis, lorsque vous pénétrez dans la chapelle aux tons bleus, une atmosphère spirituelle vous envahit. Vous serez profondément ému par le sanctuaire méticuleusement créé par les mains de Raymond Isidore. Dans cet espace qu’il a façonné, on peut ressentir sa foi authentique et sincère. »


Le musée Robert Tatin :

« Un endroit insolite situé à Cossé-le-Vivien. Il porte le nom de son créateur, Robert Tatin, un artiste sculpteur français né en 1902. Ce musée est dédié à l’œuvre extraordinaire de Robert Tatin et est l’un des sites artistiques les plus originaux de la région.
L’art de Robert Tatin est caractérisé par son style unique, mélangeant l’art brut, le surréalisme et l’expressionnisme. Au cours de sa vie, il a créé plus de 300 sculptures monumentales, qui sont exposées dans un jardin de sculptures spectaculaire entourant sa maison. Ces sculptures sont souvent énigmatiques, représentant des figures humaines aux formes fantastiques, des animaux mythiques et d’autres créations étranges.
Le musée Robert Tatin est un lieu où l’art et la nature se marient de manière harmonieuse.

On peu se promener dans le jardin de sculptures en admirant les œuvres de l’artiste, qui semblent émerger de l’environnement environnant. De plus, la maison de Robert Tatin, devenue elle-même une œuvre d’art, est ouverte aux visiteurs et abrite une collection d’œuvres de l’artiste, des peintures aux céramiques.
Ce musée est un véritable hommage à la créativité débordante de Robert Tatin, et il offre une expérience artistique unique. C’est un lieu idéal pour les amateurs d’art, les curieux et ceux qui recherchent des destinations insolites en France. Les visiteurs ont l’occasion de découvrir l’univers extraordinaire de cet artiste singulier et de s’immerger dans un environnement artistique unique en son genre. »


Les Rochers Sculptés de Rothéneuf :

« À seulement 5 kilomètres de Saint-Malo, en direction de Cancale, vous découvrirez un monde extraordinaire, les Rochers Sculptés de Rothéneuf. C’est un lieu énigmatique, habité par des personnages d’un autre temps, sculptés dans la pierre. Cette œuvre remarquable de l’art naïf, créée par l’abbé Fouré à la fin du XIXe siècle, raconte la légende captivante de la famille Rothéneuf, une lignée de corsaires, de pirates et de nobles.
Lorsque vous visiterez ce site, vous serez émerveillé par les sculptures en pierre qui semblent surgir de la Manche. Un jardin surplombe l’océan, offrant une vue spectaculaire. Les formes et les détails des sculptures évoquent une époque révolue et vous plongent dans l’univers mystérieux de ces corsaires.
C’est un voyage dans le passé, une plongée dans l’histoire, et une aventure artistique qui vous attendent aux Rochers Sculptés de Rothéneuf. Laissez-vous séduire par ce site insolite où la créativité de l’abbé Fouré prend vie dans la pierre, au cœur de la magnifique côte bretonne. Une visite incontournable pour les amateurs d’art, d’histoire et de légendes marines. »


L’univers du Poète Ferrailleur.

« Plongez dans l’univers enchanteur du Poète Ferrailleur, un lieu où des dizaines d’objets ingénieux prennent vie, bourdonnent d’activité et dansent avec une excentricité débordante. C’est un endroit qui réveille l’âme d’enfant en vous, où vous observez votre entourage avec des yeux emplis d’émerveillement et de facétie.
Derrière cette œuvre incroyablement créative se trouve Robert Coudray, le maître des rêves vagabonds et des conteurs d’histoires. Il se décrit comme un diplômé des « Hautes Écoles Buissonnières », mais, contrairement à ce qu’il affirme, ses créations sont le fruit d’un esprit à la fois savant, inventif et un peu farfelu.
C’est l’art de la récupération poussé à son paroxysme. La muse des décharges a du pain sur la planche avec notre Poète, qui ne cesse de réinventer son propre monde. Sa créativité débordante lui permet de donner vie à des sculptures animées, de concevoir des machines inutiles, et de créer des engins insolites à partir de morceaux de bois, de métal et de verre.
Entre les maisons habitées par des esprits taquins, les jardins hors du commun et les cathédrales assemblées à partir de bric et de broc, il faudra environ deux heures aux curieux pour déambuler dans ce « village » où l’imaginaire et la réalité se confondent. On pourrait se demander si les habitants de ces maisons farfelues sortent de chez eux à la fermeture du site, tant l’endroit est ensorcelant. »



Leave a Reply